Les femmes du braconnier : roman / Claude Pujade-Renaud

Livre

Pujade-Renaud, Claude. Auteur

Edité par Actes Sud. Arles - 2010

C'est en 1956, à Cambridge, que Sylvia Plath fait la connaissance du jeune Ted Hughes, poète prometteur, homme d'une force et d'une séduction puissantes. Très vite, les deux écrivains entament une vie conjugale où vont se mêler création, passion, voyages, enfantements. Mais l'ardente Sylvia semble peu à peu reprise par sa part nocturne, alors que le "braconnier" Ted dévore la vie et apprivoise le monde sauvage qu'il affectionne et porte en lui. Bientôt ses amours avec la poétesse Assia Wevill vont sonner le glas d'un des couples les plus séduisants de la littérature et, aux yeux de bien des commentateurs, l'histoire s'achève avec le suicide de l'infortunée Sylvia. Attentive à la rémanence des faits et des comportements, Claude Pujade-Renaud porte sur ce triangle amoureux un tout autre regard. Réinventant les voix multiples des témoins - parents et amis, médecins, proches ou simples voisins -, elle nous invite à traverser les apparences, à découvrir les déchirements si mimétiques des deux jeunes femmes, à déchiffrer la fascination réciproque et morbide qu'elles entretiennent, partageant à Londres ou à Court Green la tumultueuse existence du poète.

Voir la collection «Domaine français»

Autres documents dans la collection «Domaine français»

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Tout dort paisiblement, sauf l'amour | Pujade-Renaud, Claude. Auteur

Tout dort paisiblement, sauf l'amour

Livre | Pujade-Renaud, Claude. Auteur | 2016

Domaine français

Danemark, 1841. Le philosophe Soren Kierkegaard rompt brutalement ses fiançailles avec Régine Olsen, qu'il adore pourtant, invoquant sa mélancolie et une souffrance religieuse héritée d'un péché de son père qu'il souhaiterait rach...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Un coup de coeur foudroyant 5/5

    Claude Pujade-Renaud a réussi le pari, avec force et élégance, d’écrire sur la trop courte mais néanmoins foisonnante vie de Sylvia Plath. Une écriture dans l'écriture qui oppose création et destruction et qui évite l'écueil du manichéisme en donnant voix à chacun des protagonistes. Les pages sont denses, profondes, d'une grande exigence. La tragédie y est asphyxiante et glaçante. Bien trop pour nous sembler vraie ! Le spectre de la mort rode. Seul Ted Hughes semble être atteint d'une fureur de vivre animale. Claude Pujade-Renaud n'incrimine pas, elle ne cherche pas à nommer des coupables, s'il y en a. Ce duo de femmes ennemies qui s'aspire l'une l'autre. Sylvia qui laisse l'éducation de ses enfants à une femme qu'elle déteste. Assia qui se donne corps et âme en nourrissant le fantôme d'une femme dont le génie la fascine. Ted, mystérieux prédateur, chassé avec trop de hargne. Survivant qui oppose la monogamie à la création. Une lecture, une histoire qui me hantera longtemps. Un coup de coeur foudroyant.

    par Mylène Badoux Le 26 octobre 2017 à 17:49