Leurs enfants après eux

Livre

Mathieu, Nicolas. Auteur

Edité par Actes Sud. Arles - 2018

En août 1992, dans une vallée perdue de l'est de la France, deux adolescents trompent l'ennui d'une journée de canicule en volant un canoë pour aller voir ce qui se passe de l'autre côté du lac, sur la plage naturiste. Pour Anthony, 14 ans, ce sera l'été de son premier amour, celui qui orientera le reste de sa vie.

Voir la collection «Domaine français»

Autres documents dans la collection «Domaine français»

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Aux animaux la guerre | Mathieu, Nicolas. Auteur

Aux animaux la guerre

Livre | Mathieu, Nicolas. Auteur | 2014

Actes noirs

Une usine qui ferme dans les Vosges, les journaux en parlent un peu, mais ce n'est pas suffisant pour ces gens qui n'ont plus rien à perdre. Deux d'entre eux ont la mauvaise idée d'enlever une fille pour la revendre à deux caïds. ...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • L’adolescence fondatrice 5/5

    Un croisement subtil d’air du temps des années 90, de l’adolescence où chacun se reconnaîtra et d’une fresque sociale décrivant la faible perméabilité des couches sociales provoquée par le conditionnement de l’environnement familial et culturel. Le tout souligné par le contraste avec le pseudo-rassemblement du pays à l’occasion de la victoire de 98 en coupe du monde. Un style dynamique et des personnages complexes bien construits.

    par M. JANISZEWSKI Stéphane Le 23 décembre 2020 à 16:07
  • Un prix Goncourt atypique 4/5

    Un livre bien écrit, subtil, psychologie des personnages complexe. J'avais plus ou moins le même âge que les protagonistes et j'ai adoré les références générationnelles qui parsèment les pages. Une superbe fresque sociale. Un tout petit bémol : les derniers chapitres ont pour fond la coupe du monde de football où les français ont été sacrés... C'était déjà insupportable à l'époque !

    par YanBuchs Le 14 avril 2020 à 11:43