Le bureau des légendes : saison 5

Vidéo

Rochant, Eric. Metteur en scène ou réalisateur

Edité par Studio Canal. [S.l.] - 2020

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Le bureau des légendes : le service le plus secret des services secrets : saison 1 | Rochant, Eric. Metteur en scène ou réalisateur

Le bureau des légendes : le service le plus s...

Vidéo | Rochant, Eric. Metteur en scène ou réalisateur | 2015

Bienvenue dans le quotidien du service le plus secret des services secrets français: le Bureau des Légendes, qui pilote à distance des agents clandestins partis sur le terrain. Malotru, un agent de retour après 6 ans de mission en...

Le bureau des légendes : saison 2 | Rochant, Eric. Metteur en scène ou réalisateur

Le bureau des légendes : saison 2

Vidéo | Rochant, Eric. Metteur en scène ou réalisateur | 2016

Quatre mois ont passé au sein de la DGSE, Guillaume Debailly, promu directeur adjoint du Bureau des Légendes, est désormais un agent double pour le compte de la CIA et attend en retour que les Américains libèrent Nadia emprisonnée...

Le bureau des légendes : saison 3 | Rochant, Eric. Metteur en scène ou réalisateur

Le bureau des légendes : saison 3

Vidéo | Rochant, Eric. Metteur en scène ou réalisateur | 2017

Le Bureau des légendes vit la pire crise de son histoire. Oeuvrant pour la guerre comme pour la paix, de Bakou à Raqqa en passant par la Turquie, parmi des combattants kurdes, d'obscurs trafiquants ou des djihadistes barbares, sur...

Le bureau des légendes : saison 4 | Rochant, Eric. Metteur en scène ou réalisateur

Le bureau des légendes : saison 4

Vidéo | Rochant, Eric. Metteur en scène ou réalisateur | 2018

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Enfin une excellente série française ! 5/5

    Dès la première saison, saisissante, Eric Rochant a su créer une grande série. Parce que Le bureau des légendes traite les coulisses de l’espionnage avec réalisme. Parce que le casting est épatant. Une mise en scène au couteau, on est parfois au bord du gouffre. Une maîtrise narrative fataliste, un sens du devoir asphyxiant, la tragédie menaçante. Et que dire de la fin de cette cinquième saison dont les derniers épisodes ont été réalisés par Jacques Audiard ? Cruellement beaux. Une série traduite dans une centaine de langue. Un succès mérité.

    par Mylène Badoux Le 05 septembre 2020 à 12:45